Film

Fourmi

Théo, alias « Fourmi », est fils unique de parents divorcés. Tandis que sa mère Chloé vit les prémices d’une nouvelle histoire d’amour, son père Laurent semble s’enliser dans une vie sans perspectives.
Du haut de ses 12 ans, Théo a un don pour le football. Lorsqu’un recruteur d’un club anglais prestigieux s’intéresse à lui, il y voit l’opportunité de redonner un peu d’espoir à son père. Mais malgré ses efforts, « Fourmi » n’est pas sélectionné en raison de sa petite taille. Il décide de mentir à son père et lui fait croire qu’il a été retenu pour la rentrée prochaine.
Ce mensonge va vite dépasser Théo et bouleverser sa vie et celles de ses proches. Un beau film et une belle histoire de famille magnifiquement soutenus par des acteurs d’une rare générosité.

Film

Une fille facile

C’est le début de l’été, à Cannes, où vit Naïma, avec sa mère. Milieu modeste. Elle a 16 ans et se donne la saison pour choisir un métier, a priori dans la restauration : elle doit effectuer un stage en cuisine. En attendant, elle veut profiter de la belle saison. Sa cousine, Sofia, qui débarque sans prévenir de Paris, lui en donne l’occasion. Pour elle, tout semble facile. C’est une bimbo sculpturale, elle glisse quand elle marche, attire tous les regards. Elle porte des produits de luxe, en offre à Naïma. Avec quel argent ? Celui que des hommes très riches veulent bien lui donner. De la prostitution ?
Le mot n’est jamais prononcé, il n’est même sans doute jamais envisagé par Naïma, éblouie par sa cousine. C’est cette forme d’innocence, de regard vierge, qui fait le prix de ce...

Film

Viendra le feu

Tout se passe au fin fond de la Galice, dans un territoire délaissé par le progrès. On y vit, on observe les graines pousser, le son du vent dans les feuilles des arbres, les traces laissées par les animaux blessés, on sait écouter. Si on parle peu, c’est pour ne pas sonner creux.      
Les sentiments se taisent ou se disent sobrement... Amador et Benedicta sont de cette trempe-là. Quand, enfin relâché après un long temps de prison, Amador rentre au pays, c’est d’un simple « Tu as faim ? »que Benedicta accueille son fils, comme s’il était parti le matin même. Pas d’effusion, aucun geste ostentatoire… Des regards, rien que des regards, réservés, pudiques. Les raisons pour lesquelles Benedicta a dû assumer seule la vie à la ferme, elle ne les évoque même pas, sans remord ni reproche...

Film

Que ce soit la loi

Séance unique le 29 septembre à 18h30 en présence des représentantes des associations féministes d'Hendaye et Irun

En Argentine, où l’interruption volontaire de grossesse est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin. Le 14 juin 2018, les députés argentins disent “oui“ à la légalisation de l’IVG. Le 9 août, par 38 voix contre 31, le Sénat rejette le projet de loi. Pendant huit semaines, le projet a été âprement discuté au Sénat, mais aussi dans la rue, où des dizaines de milliers de militants pro-avortement ont manifesté pour défendre ce droit fondamental. Que Sea Ley nous plonge au cœur de la lutte, à travers des témoignages de femmes et d’hommes arborant le foulard vert de la Campagne pour l’avortement libre. Il dresse un portrait des féministes...

Film

La Croisière du Navigator

Un couple loufoque composé de Rollo Treadway, un aristocrate fainéant, et de la roturière Betsy se retrouve seul à bord d'un navire à la dérive alors que la demoiselle a récemment écarté une demande en mariage du jeune homme. Dès lors, ils s'organisent pour survivre loin de leurs domestiques et du confort, enchaînant les situations rocambolesques jusqu'à jeter l'ancre près des côtes d'une île pas si déserte qu'elle n'y paraît.

Film

Maternal

Avant-première dans le cadre du Festival Biarritz Amérique Latine, le jeudi 26 septembre à 20h

Petite restauration à partir de 19h15. Un verre offert aux adhérents de l’association Itsas Mendi. En présence de l’équipe du Festival.

Lors d’une scène assez cocasse de Maternal, première fiction de la documentariste d’origine italienne Maura Delpero, des adolescentes dansent dans des tenues pas particulièrement catholiques, tandis que des bambins dans la salle d’à côté regardent des dessins animés évangélistes. Delpero confronte ses antagonistes : gamines bravaches contre bonnes-sœurs revêches. Mais la cinéaste décrit pourtant sans jugement ce lieu curieux où des religieuses chapeautent des jeunes mères encore adolescentes et livrées à elles-même, dans un pays (l’Argentine) o...

#Évènements
#a tableeeeeeeeeeeeeeeeeee !
#programme
#newsletter
#Séances du jour