Film

Tiempo después

En 9177, le monde entier se retrouve réduit à un seul bâtiment officiel dans lequel vit « l’establishment » et des banlieues crasseuses, habitées par tous les chômeurs et affamés du cosmos. Parmi tous ces misérables, José María décide de prouver qu’en faisant face et en vendant une délicieuse limonade de sa fabrication dans le bâtiment officiel, un autre monde est possible...

Sous son aspect foutraque et trop foisonnant, cette acide fantaisie d’anticipation anticapita-liste s’avère un singulier miroir de notre société contemporaine déséquilibrée. Une organisation mondiale qui va droit dans le mur, si l’on ne se presse pas d’y mettre un peu d’agrumes d’intelligence pour notre bien commun : l’humanité.

Sans attendre 9177, le cinéaste apostrophe nos consciences citoyennes afin de lutter...

Film

Just Kids

Jack, 19 ans, Lisa, 17 ans, et Mathis, 10 ans, se retrouvent brutalement orphelins. Chacun réagit à sa façon à la catastrophe familiale.Lisa prend ses distances, Jack, tout juste majeur, se voit confier la garde de Mathis. Une nouvelle vie commence. Mais comment être responsable d’un enfant quand on est soi-même à peine sorti de l’adolescence ? Et comment se construire un avenir quand le passé devient une obsession dangereuse ? La force et l’énergie de la jeunesse peuvent faire des miracles... Just Kids interroge ainsi subtilement sur la construction d’un jeune qui n’a pas eu de modèle auquel se référer, sur ses failles potentielles et les doutes qui l’assaillent, et sur ce fameux passage forcé à l’âge adulte et à la maturité. Le temps du deuil et ses différentes étapes n’ont pas fini...

Film

Free Angela

Free Angela raconte l’histoire d’une jeune professeure de philosophie, née en Alabama, issue d’une famille d’intellectuels afro-américains, politiquement engagée. Durant sa jeunesse, Angela Davis est profondément marquée par son expérience du racisme, des humiliations de la ségrégation raciale et du climat de violence qui règne autour d’elle. Féministe, communiste, militante du mouvement des droits civiques aux États-Unis, proche du parti des Black Panthers, Angela Davis s’investit dans le comité de soutien aux Frères de Soledad, trois prisonniers noirs américains accusés d’avoir assassiné un gardien de prison en représailles au meurtre d’un de leur codétenu.

Accusée en 1970 d’avoir organisé une tentative d’évasion et une prise d’otage qui se soldera par la mort d’un juge californien...

Film

Madre

Dix ans se sont écoulés depuis que le fils d’Elena, alors âgé de 6 ans, a disparu. Dix ans depuis ce coup de téléphone où seul et perdu sur une plage des Landes, il lui disait qu’il ne trouvait plus son père. Aujourd’hui, Elena y vit et y travaille dans un restaurant de bord de mer. Dévastée depuis ce tragique épisode, sa vie suit son cours tant bien que mal. Jusqu’à ce jour où elle rencontre un adolescent qui lui rappelle furieusement son fils disparu...

Rodrigo Sorogoyen a brillé dans le polar très noir. Il a brillé dans le thriller politique et il brille aujourd’hui dans la chronique dramatique. Et s’il brille à ce point cette fois-ci, c’est parce que le cinéaste prend complètement à rebrousse-poil tous les codes d’un genre.

D’un bout à l’autre de Madre, Sorogoyen fait...

Film

Le Rêve de Sam

Dès 3 ans.

À chacun son rêve, ou ses rêves si on n’a peur de rien, à chacun ses espoirs fous, à chacun ses envies qu’on ose à peine imaginer. Et à chacun sa manière de vivre ses rêves, d’essayer de les réaliser.

Les personnages des quatre courts métrages de ce superbe programme vont tous trouver le déclic, la motivation particulière qui les mettra en mouvement, les poussera à l’action, les conduira vers de nouveaux horizons.

Film

Cycle écran en lutte

Quand est venue l’annonce de la réouverture des cinémas le 22 juin, s’est présentée avec elle la question nécessaire et fondamentale des films que nous allions vous montrer.
Alors que dans la profession, un consensus général semblait pencher vers une reprise des films à l’affiche lors de l’arrêt brutal des projecteurs, les choses n’étaient pas si simples pour nous. Quel sens cela avait-il, pour nous, de diffuser sans réfléchir les films qui allaient de fait inonder le territoire à partir du 22 juin ? Qu’en était-il de notre identité ?
Et puis il y a eu tous ces événements autour du mouvement Black Lives Matter qui ont secoué la planète entière (le racisme, cet autre type de virus mondialisé). Du coup, il nous a paru évident que notre réouverture devait raccrocher les wagons de cette...

#Évènements
#a tableeeeeeeeeeeeeeeeeee !